P1070218.JPG

Claude Laroche

Après une carrière de technologue en radiothérapie, j'avais envie de m'offrir une seconde vie.

 

En quelques années, je me suis découvert une véritable passion pour le bois ;  au départ, je voulais me tourner vers l’ébénisterie, mais les machines sont très bruyantes, et je ne voulais pas importuner mes voisins et ma famille. J’ai ensuite eu l’occasion de voir un tourneur sur bois à l’œuvre : j’ai eu un véritable flash.

 

J'ai commencé avec un tour à bois d’occasion, aujourd’hui, après plus de 10 ans, je pense  maîtriser cette technique particulière. C’est un véritable plaisir de travailler le bois, pour le toucher et l’odeur.

Cela me permet de produire différentes réalisations utilitaires ou autres. J’ai également commencé à introduire de la couleur et différentes techniques.

 

Appréciant la beauté de certaines essences de bois, je propose des plats, des stylos, des saladiers, des boites mais aussi des pièces « inutiles », seulement décoratives, alliant le tournage, la pyrogravure, la texture et la peinture.